objectifs pour l'année : ne vous laissez pas prendre à vos propres pièges

Photo ci-dessus par Kenneth Cratty sur www.freedigitalphotos.net .

J'ai entendu beaucoup de gens parler tout au long du mois de janvier de leurs résolutions. J'ai entendu beaucoup d'autres personnes dire qu'elles pensaient que les résolutions étaient stupides... pourquoi prétendre que vous alliez changer et tenter habituellement brièvement quelque chose, juste pour ensuite l'oublier jusqu'au nouvel an prochain ?

Je ne prends jamais de « résolutions ». Mais je me fixe des objectifs. Quelle est la différence? Il n’y a absolument rien de bref ou de fugace dans les tentatives que je tente. J'imprime un mélange d'images comme rappel visuel pour mes murs. Je crée une version mini-carte et je la porte dans mon portefeuille et mon sac à main. (Quand je cherche du baume à lèvres ou de la monnaie, je me souviens que je voulais m'inscrire à l'espagnol !)

Est-ce parce que je m’en tiens à ces objectifs plus que la plupart ? Il y a quelque chose à cela : je suis une fille très têtue. Moi aussi, pour des raisons que je n'ai pas encore trouvées, je semble avoir besoin de prouver quelque chose au monde. J'ai passé quelques années à m'attaquer systématiquement aux choses qui me font peur dans ma vie : arrêter de fumer, créer mon entreprise, apprendre à courir et participer à mon premier semi-marathon. J'ai fait toutes ces choses parce que je suis têtu. J'ai fait toutes ces choses parce que je ressens le besoin de montrer au monde, et plus important encore à moi-même, que je peux. Je ne pense pas un instant que les autres ne puissent pas faire ce que j’ai fait – je n’ai rien fait d’aussi fou ou remarquable. Mais je pense qu'une grande partie de la raison pour laquelle j'arrive à accomplir un bon nombre des choses sur ma liste d'objectifs chaque année, alors que d'autres ne le font pas, se résume à une chose très simple :

Je ne me laisse pas tromper en pensant que c'est normal d'abandonner.

En fin de compte, vous mettez ces choses sur cette liste parce qu’elles correspondent à ce que vous voulez. Maintenant, je ne dis pas que c'est facile, mais je dis que c'est logique : si vous le voulez, vous en paierez le prix. Vous voulez perdre 10 kilos ? Le prix vous entraîne à la salle de sport. Vous voulez une plus grande entreprise ? Le prix vous pousse à sortir de votre zone de confort pour fidéliser de nouveaux clients. Vous voulez une relation plus heureuse ? Le prix, c'est du temps, de l'énergie et le fait d'être honnête avec soi-même. Alors, est-ce que les gens décident au bout d’un mois ou deux que cela ne vaut pas la peine d’en payer le prix ? En fait, je crois que le principal problème est que les gens sont simplement habitués à se laisser aller. Les gens sont habitués à la médiocrité et nous nous encourageons tous dans cette voie parce que cela nous fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls. Mais je suis ici pour vous dire que c'est de la merde. Car voici le problème : personne n’est responsable de ce que vous avez dans votre vie, sauf vous. Ce n’est la faute ou le problème de personne d’autre. Si vous voulez quelque chose, n'importe quoi (de l'argent, du temps, du bonheur, de la forme physique...), vous allez devoir l'accepter. Vous allez devoir en payer le prix.

Alors, alors que février avance et que beaucoup de gens choisissent de se laisser oublier leurs « résolutions », vous n'avez qu'une seule résolution à prendre. Décidez d’être dur avec vous-même pour construire la vie que vous souhaitez. Décidez de vous fixer des objectifs, et non de vagues idées sur ce que vous préféreriez avoir. Décidez de ne jamais abandonner votre propre bonheur. Parce qu'il n'y a que vous qui en avez besoin, et en fin de compte, il n'y a que vous qui vous en souciez.

Ecrire un commentaire

On vous emmène dans les coulisses de notre petite entreprise ! Découvrez et achetez les produits préférés de notre équipe.

xoxo, Anne + l'équipe Dot & Lil